• Accueil
  • |
  • Nouvelles
  • |
  • Donner une voix aux filles, une nécessité pour mieux lutter contre l'impunité et les violences basées sur le genre
Donnez pour la justice Donnez pour la justice

Donner une voix aux filles, une nécessité pour mieux lutter contre l'impunité et les violences basées sur le genre

  • Donner une voix aux filles, une nécessité pour mieux lutter contre l'impunité et les violences basées sur le genre
    11 octobre 2017

    Tenue cette année sous le thème de « Autonomisation des filles: avant, pendant et après une crise », la Journée internationale de la fille rappelle l’importance de considérer les filles comme des agents de changement à part entière qui peuvent apporter une contribution inestimable au développement de l’État de droit, au devoir de mémoire ainsi qu’à la lutte contre l’impunité dans les pays où de graves violations des droits humains ont été commises.

    Au même titre que les femmes, les filles qui ont vécu ou qui vivent un conflit armé sont parmi celles qui sont les plus affectées par les violences commises par les différents groupes armés, incluant des militaires.

    En savoir plus

    Depuis maintenant 15 ans, Avocats sans frontières Canada (ASFC) développe et met donc en œuvre des projets de coopération internationale qui accordent une dimension fondamentale aux droits des groupes en situation de vulnérabilité, notamment en lien avec les violences sexuelles et celles basées sur le genre.

    En savoir plus.

     

    Les filles doivent être davantage écoutées et respectées

     

    ASFC a récemment lancé un nouveau projet en Colombie, Justice transitionnelle pour les femmes (JUSTRAM), un projet qui a notamment pour objectif de favoriser la participation pleine et entière des femmes et des filles au sein des mécanismes de justice transitionnelle prévus dans la mise en oeuvre du processus de paix.

    En contribuant à un meilleur accès à la justice et en leur donnant une voix dans des contextes de restauration de la paix et de la stabilité, ASFC et ses partenaires leur permettent de prendre la parole afin de dénoncer les violences dont elles ont été victimes et d’exprimer leurs attentes en matière de réparation. Cette démarche inclusive représente ainsi un levier essentiel afin de modifier les comportements sociaux et institutionnels en faveur d’un plus grand respect des droits humains.

    En savoir plus.

     

    Le respect des droits des filles, un défi qui n'a pas de frontières

     

    Depuis 2015, ASFC mène en consortium avec le Bureau international des droits des enfants (IBCR) et le Barreau du Québec le projet Protection des droits des enfants, des femmes et collectivités vulnérables (PRODEF), une initiative soutenue par Affaires mondiales Canada (AMC) qui permet de déployer des coopérant-e-s volontaires dans neuf pays.

    Le projet prévoit l'intégration d’une centaine de coopérant-e-s au sein d’organisations qui défendent et promeuvent les droits humains, spécialement des femmes et des enfants, afin de mettre à profit leur savoir-faire et de répondre aux besoins des partenaires et des bénéficiaires locaux.

    Pour en apprendre davantage sur les actions concrètes menées dans le cadre du projet, de même que pour consulter les offres de mandat de coopération volontaire présentement disponible, cliquez ici.
     


S'inscrire à l'infolettre d'Avocats sans frontières Canada
S'inscrire chargement
825, rue Saint-Joseph Est, bureau 230
Québec (Québec) G1K 3C8
Canada
Téléphone : +1.418.907.2607
Courriel : info@asfcanada.ca
© Copyright - Avocats sans frontières Canada
Design Web par Egzakt